Type

Database

Creator

Date

Thumbnail

Search results

14,594 records were found.

La police est l'une des institutions dépositaire du monopole de la violence physique légitime. Cette définition de la police, inspirée de celle de l'État livrée au début du XXe siècle par Max Weber, réunit depuis les années 1950 l'immense majorité des sociologues de la police. L'un des points centraux de cette définition est la notion de légitimité, de force légitime. Mais si la consubstantialité de la police et de la force ne soulève pas d'opposition, l'usage concret de la force soulève quant à lui bien des contestations.
L'un des fondements de la division sexuelle du travail est de réserver aux seuls hommes le maniement des armes et d'interdire aux femmes l'accès aux métiers d'ordre qui font usage de la force. Dès lors, l'entrée des femmes dans l'institution policière constitue une rupture anthropologique qui met fin au monopole masculin de la force publique. À partir d'un riche matériau d'archives et de récits de vie, le livre de Geneviève Pruvost montre qu'en France, il a fallu près d'un demi-siècle de débats pour que les femmes passent du statut d'assistantes de police dévouées à l'enfance dans les années 1930 au statut de fonctionnaire de police à part entière. L'ouverture progressive de la police aux femmes, parce qu'elle transgresse les usages, est un levier pour explorer tout au long du siècle l'inédite collaboration entre police, travail social...
En 2001,dans un important rapport intitulé Late Lessons from Early Warning, l'Agence européennepour l'environnement formulait une série de recommandations visant à améliorer l'identification et la prise en compte des «signaux précoces» en matière de risques sanitaires et environnementaux. Parmi leurs recommandations, les experts de cette Agence indiquaient la nécessité de porter une attention accrue aux «savoirs profanes». S'appuyant sur plusieurs exemples historiques, en particulier la célèbre affaire de la décharge toxique de Love Canal aux États-­‐Unis, ils constataient en effet que les «profanes» sont parfois en mesure de détecter certains dangers avant les experts, d'où le rôle crucial que ces non spécialistes peuvent jouer dans les processus d'alerte sanitaire. Comment les profanes en viennent‐ils à soupçonner un danger et quelle...
Want to know more?If you want to know more about this cutting edge product, or schedule a demonstration on your own organisation, please feel free to contact us or read the available documentation at http://www.keep.pt/produtos/retrievo/?lang=en